Le Blog d'Anne-Françoise

Les 4 Principes de la Sagesse

Je ne connais pas la source de ces quatre principes. Je ne sais d'ailleurs même plus quand ni comment ils sont arrivés jusqu'à moi. Ce que je sais c'est qu'ils constituent les fondements de la vision de la Vie qui guide mon existence chaque jour depuis de nombreuses années. 

Je vous préviens : ces quatre principes pourront vous sembler profondément confrontants, déroutants, révoltants même.

Je vous invite à les lire et les relire, voire même à les afficher à un endroit où vous pourrez les contempler au quotidien.

Pour les laisser vous rencontrer. Pour les laisser vous pénétrer. Pour les laisser vous imprégner.

 

“Quiconque vous rencontrez est la bonne personne”

Ceci signifie que personne n’arrive dans notre vie par hasard. Toute personne près de nous, toute personne avec qui nous entrons en contact, est là pour nous enseigner quelque chose ou pour nous aider à améliorer une situation présente.

“Peu importe ce qui est arrivé, c’est la seule chose qui pouvait arriver.”

Rien, absolument rien de ce que nous avons expérimenté n’aurait pu être autre chose, même le moindre détail. Il n’y a pas de ‘’ Si seulement j’avais agi différemment…ça aurait été différent’’. Non. Ce qui s’est passé est la seule chose qui aurait pu et a dû prendre place dans notre vie pour apprendre la leçon et avancer. Chacune des circonstances de notre vie est absolument parfaite, même si cela défie notre compréhension et notre égo.

‘’ Chaque moment est le bon moment.”

Toute chose commence exactement au bon moment, ni trop tôt ni trop tard. Quand nous sommes prêts pour quelque chose de nouveau dans notre vie, c’est là, prêt à débuter.

“Ce qui est terminé, est terminé’’

C’est simple. Lorsque quelque chose se termine dans notre vie, cela aide notre évolution. C’est pourquoi, enrichis par l’expérience, il vaut mieux lâcher prise et avancer.

2 commentaires

Rejoignez la conversation
  • odile - mercredi, 20 janvier 2016 reply

    j’adore ! et quelque part c’est rassurant 🙂

  • Valérie Denis - vendredi, 12 février 2016 reply

    C est tellement vrai. Merci …

Join the conversation